J’ai trompé ma femme avec la voisine

Je m’appelle Pierre et j’ai 33 ans. Je suis marié avec Claudette depuis 2009 et nous avons eu un mariage très heureux jusqu’au moment que j’ai choisi de la tromper avec la voisine salope. Il y a trois mois que l’évènement s’est passé, mais je me sens coupable pour avoir ruiné notre famille.

journe_porn4you

Dans une belle journée, j’étais seul à la maison, parce que j’étais en congé et ma femme travaillait, je me suis allé au jardin pour voir ce que je dois faire quand j’ai vu ma voisine, une belle mature très sexy avec une courte jupe et ses gros seins à vue qui venait chez moi. S’était pas la première fois que je l’ait vu et parlé avec elle, mais elle m’a montré toujours une grande attraction. Si je dois être honnête, cette femme est incroyable et elle réveillait en moi un grand appétit sexuel. Elle s’appelé Janine, blonde aux yeux bleus avec un visage beau et frappant sans montrer son âge réel. Les matures en chaleur m’ont toujours excité, mais j’ai jamais pensé à être infidèle à ma femme. Quand elle a arrivé près de moi nous nous avons salué et elle m’a dit qu’elle n’a pas la clé de la maison et doit attendre jusqu’au moment que son mari vient. Pour être poli j’ai l’ai invité dans la maison pour ne pas attendre dehors. J’ai l’ai fait un café et elle m’a remercié dix milles fois en s’approchant de moi de plus en plus. Janine parlait suavement et cette chose me rendait fou et trop excité, mais j’ai essaie de me contrôler pour qu’elle ne voit ça, la chose qui était sûre s’était qu’entre nous il y avait une tension sexuelle trop grande. Dans un instant, sans que je puisse me rendre compte elle a commencé à m’embrasser et a pris mon coq dans la main à travers le pantalon, qui était déjà réveillé. J’ai senti comme mon corps ne m’écoute pas et j’ai pris la femme dans mes bras en l’amenant dans la chambre. Restant les deux nus la perverse à avaler ma bite en léchant mes couilles et en mettant le doigt dans le cul, j’étais presque à gémir comme une femme. S’était la plus excitante pipe de toute ma vie, j’étais fou, j’ai pris le contrôle et j’ai mangé sa chatte comme un dévorateur en mettant suavement le doigt dans la foufoune et dans le cul. Janine a sauté sur moi et elle m’a baisé comme toute une nymphomane, éjaculant à la fin sur son beau visage. Après ça pendant deux minutes j’étais le plus heureux mec, mais la culpabilité ne tardait pas à arriver. Après un mois j’ai dit tout à ma femme et maintenant nous sommes en train de divorcer. Je ne sais pas encore si ça était bon ou pas.